OXYCAO, un délicieux chocolat noir énergisant au pouvoir antioxydant élevé

IMG_3531

 

 Didier PANIZZA : « Je préconise OXYCAO à mes clients depuis longtemps… »

Docteur Didier PANIZZA, pourriez-vous nous rappeler dans quel environnement professionnel vous exercez avec précision depuis votre cabinet à Paris et quelles sont vos spécialités médicales ?

J’exerce à Paris depuis 30 ans. Mon orientation professionnelle a été fortement influencée par ma rencontre avec un médecin visionnaire, le Docteur Jacques Moron, qui avait su voir avant tout le monde qu’il était anormal de grossir et qui s’est attaché à rechercher et à identifier les causes. Il l’a fait avec les moyens de l‘époque, qui étaient surtout cliniques mais avec un tel génie d’observation qu’il a déjà pu décrire différentes formes d’obésités, chacune avec une cause particulière, des signes particuliers et des conséquences différentes sur la santé. Dans la continuité de ses observations, j’ai pu pousser beaucoup plus loin l’identification des dérèglements de la santé qui amènent une personne à grossir grâce à des mesures par scanner et des investigations biologiques. Ce qui me permet une action précise sur les causes et leurs effets et d’utiliser la nutrition comme un outil thérapeutique.

La société française est-elle en contradiction dans ses habitudes consuméristes avec les problématiques liées à la nutrition et à l’alimentation ?

Oui, bien sûr, puisque nos habitudes sont construites à partir de dogmes (les régimes) et dictées par l’industrie agro-alimentaires, et non pas sur une juste appréciation des besoins réels de chaque personne.

Vous êtes un homme public puisque vous intervenez régulièrement à la demande de certains médias pour renforcer la pédagogie nutritive auprès du grand public afin d’informer nos concitoyens sur les pathologies liées à une mauvaise alimentation. Pourquoi avoir choisi cet axe de la communication et de l’information ?

Je pense que c’est le devoir du médecin, dès l’instant où il a accès à des données scientifiques, de les confronter à ses observations cliniques et de transmettre cette expérience au plus grand nombre.

Vous avez écrit également plusieurs ouvrages relatifs à ces sujets. Ils apportent des réponses concrètes à ces problèmes alimentaires en France. Pensez-vous que celles et ceux qui les lisent adoptent un nouveau comportement ?

Oui, j’en suis persuadé, car tout ce que je dis ou écris relève du bon sens, de l’expérience et de la science, et chacun s’y reconnait aisément.

Vous avez découvert récemment les produits à base de chocolat de la marque OXYCAO, conçus par Jérôme MARCHAND, à l’occasion d’échanges professionnels. Quelle opinion avez-vous de ces produits qui agissent sur l’anti-oxydation des cellules et facilitent une meilleure fluidité sanguine ?

L’oxydation de nos cellules est le résultat des dommages qu’elles subissent de l’oxygène. L’oxydation est un phénomène naturel, prévu par notre organisme qui répare en permanence ses cellules oxydées.

Le phénomène devient pathologique lorsque nos capacités de réparation sont dépassées et que les cellules oxydées ne sont plus réparées : c’est le stress oxydatif.

C’est ce qui amène le dérèglement de nos métabolismes, les maladies chroniques (diabète, accident cardio-vasculaire, cancer et maladies neuro-dégénératives) et la mort. Notre alimentation est notre principal outil de lutte contre l’oxydation, tant qu’elle nous apporte des substances anti-oxydantes en grande quantité. Il n’y a pas de meilleur anti-oxydant que le cacao. Jérome Marchand a pris en compte ces notions dans la fabrication de son chocolat OXYCAO est parvenu à un résultat étonnant qui allie le gout et les propriétés bénéfiques pour la santé.

On prête souvent beaucoup de vertus génératrices de bienfaits au chocolat en règle générale. Selon vous, est-ce plausible ?

Le pouvoir anti-oxydant d’un aliment se mesure en unités ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity). L’apport conseillé par les nutritionnistes américains est évalué entre 3000 et 5000 unités ORAC par jour. La valeur ORAC du chocolat noir est en général de 2600 pour 20 grammes. Le chocolat OXYCAO de Jérome Marchand a une valeur ORAC de 4500.

Pouvez-vous nous expliquer ce que sont précisément ces fameux « flavanoles » qui augmenté dans ce chocolat OXYCAO à 65 % de fèves de cacao offrent autant de propriétés salvatrices à la santé ?

Les flavonoïdes sont des substances naturelles trouvées dans les plantes et certains produits comme le vin qui ont une action protective contre les maladies cardio-vasculaires et les maladies chroniques grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes, anti-thrombotiques, vasodilatatrices et anti-tumorales. Les flavonoïdes sont une vaste famille de substances, parmi lesquelles les flavanols du cacao qui proviennent des graines du fruit du theobroma cacao , très riches en anti-oxydants et aux multiples actions bénéfiques pour la santé : dilatation des vaisseaux sanguins, baisse du mauvais cholestéroll (ldl-cholestérol), régulation de la tension artérielle, et amélioration de la sensibilité à l’insuline donc amélioration de l’utilisation des sucres.

Les allégations de santé européennes et nationales vont dans le sens favorable à la commercialisation sans retenue de ce produit. Soutenez-vous ces prises de décisions officielles ?

Oui, pour toutes les raisons invoquées plus haut, à condition que le chocolat soit de bonne qualité

Aujourd’hui, vous êtes prêt à vous engager au côté de Jérôme MARCHAND dans le cadre d’une promotion citoyenne et utile du produit. Pourquoi cet engagement de votre part ?

Parce qu’il va exactement dans le sens de mon travail : corriger les dysfonctionnements pour améliorer la santé et prévenir efficacement les maladies chroniques

Vous devriez prendre part à une grande conférence sur la nutrition organisée à Auxerre à l’automne. Quels seront les messages forts que vous allez prôner ?

Maintenir ou rétablir l’état de bonne santé pour ne pas aller jusqu’à la maladie.

Donc être très vigilant sur les facteurs d’environnement et en particulier alimentaires, en favorisant la consommation de produits aux propriétés reconnues et validées comme les flavonoïdes en général et les flavanols en particulier.

La vente de ces produits OXYCAO peut engendrer des doutes et des aspects réfractaires de la part de professionnels de santé. Comment selon vous contourner le problème et convaincre le maximum de spécialistes du corps humain que ce produit est finalement bon à la santé ?

Il y a de très nombreuses publications scientifiques démontrant les propriétés bénéfiques du cacao, bien au-delà des bénéfices circulatoires (diabète, accidents vasculaires, cancers, maladies neuro-dégénératives et intestin)…

Propos recueillis par Thierry BRET, Presse Evasion